connexion

Arrangement multistyle

Dans cette page, le morceau très connu "valse n°2" de Chostakovitch sera arrangé dans différents styles. Pour chaque style, on relèvera les éléments principaux qui ont été utilisés pour faire sonner les morceaux "dans le style".

Les styles dans lesquels sera arrangé ce morceau seront les suivants.

Valse (original)

Valse : tablature
Valse : tablature

Cette version est supposée être le morceau original. C'est notre point de départ.

Bossa

Bossa : tablature
Bossa : tablature

Rythmique

Pour cet arrangement bossa, un point essentiel est la rythmique de guitare. C'est la même rythmique répétée tout du long, elle est un peu simple mais efficace et typique du style bossa-nova. Si vous voulez découvrir d'autres rythmiques de bossa-nova, écoutez la musique d'Antonio Carlos Jobim.

Mélodie

Pour ce qui est de la mélodie, peu de notes sont modifiées. Par contre, leur placement rythmique a été modifié. Il y a beaucoup de syncopes, c'est à dire que beaucoup de noires commencent au milieu d'une pulsation. En écoutant les morceaux "Insensatez" (How insensitive), "Estate" ou "O Barquinho" (Little Boat) vous aurez une bonne illustration de ce procédé typique du style bossa nova. On remarque aussi que pour accentuer cet effet de syncope, l'arpège de l'accord E7 est prolongé à la mesure 6, plus longtemps que dans la version originale. Notons également les triolets de noires mesure 7, amenant une tension rythmique qui se résout à la mesure 8.

Métal

Métal : tablature
Métal : tablature

Première remarque évidente pour le style métal : le son saturé.

Rythmique

La rythmique est typique du métal : assez rapide, en palm muting avec quelques accents. Ce qui crée l'intérêt de cette rythmique est le placement des accents. Le premier accent est sur le 2ème temps et le deuxième accent sur le "et" du 3ème temps. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'un accent est placé sur une pulsation et l'autre non. Et c'est ce qui marche ici. On peut également voir la rythmique comme une subdivision en groupes de croches (subdivision "2-3-3" dans le cas présent).

On remarque aussi, si on est observateur, que le slide de transition entre l'accord Am et E (à la fin de la mesure 3) ne se fait pas sur la croche avant la mesure 4, mais sur la croche encore avant. La raison est la suivante : pour bien entendre ce slide, il ne faut pas qu'il soit masqué par une note de la mélodie, qu'il profite donc du demi-soupir laissé sur le 4ème temps de la mesure 3. On entend donc d'abord le slide puis la note de la mélodie. Bon, d'accord, ça passe vite, mais si on écoute attentivement, on l'entend bien.

Mélodie

Quelques effets typiques du métal : vibrato à outrance, glissando, palm muting et bends. Dans cet extrait sonore, et c'est souvent le cas, le palm muting est utilisé pour des phrases qui montent vers les aigües. On remarque un vibrato très large (1 ton d'amplitude) aux mesures 4 et 5 (type de vibrato souvent utilisé par Joe Satriani). Ce vibrato doit être réalisé en respectant bien la pulsation (tendez l'oreille !). Aussi, mesure 7, on remarque un chromatisme qui apporte un peu de rapidité à la phrase.

Funk

Funk : tablature
Funk : tablature

Première observation rythmique : le morceau est écrit deux fois plus lentement et en trinaire (cela veut dire que les double croches sont "swingées" comme l'indique le symbole en haut à gauche).

Rythmique

La rythmique est un mélange de ce qui serait une ligne de base et une rythmique dans les aigües. La ligne de basse occupe les premiers, troisième et quatrième temps de chaque mesure. La rythmique dans les aigües occupe le deuxième temps. Cette rythmique se fait sur les 3 cordes aigües de la guitare et utilise des cordes étoufées (pour donner un effet percussif).

Mélodie

La mélodie sonne très "sèche", car les notes ne sont pas tenues. Il y a beaucoup de chromatismes, par exemple à la mesure 3, 2ème temps. C'est exactement le même chromatisme qu'à la mesure 7 de la version "métal", avec un doigté un peu différent. A la mesure 3, on remarque une approche de la note sol# (corde Ré case 6) sur la gamme mineure mélodique de La, avec même une appogiature. C'est une phrase très "jazz". Enfin, mesure 4, une succession de 2ème et 4ème double croche du temps entrecoupées par des demi-soupirs, pour créer une tension rythmique, qu'on pourrait presque s'assimiler à un "bégaiement".

Haut de page

© 2009-2017
Creative Commons License
CGV
Dernière mise à jour : Vendredi 6 Janvier 2017