connexion

Composer une grille d'accords

Comment composer une grille d'accords sympa ?< Si vous souhaitez composer il vous sera utile de connaitre beaucoup d'accords et de savoir lesquels s'enchainent bien pour apporter des nuances à vos compositions. Parce que Am F C G ça fonctionne bien pour une chanson, mais faire tout un répertoire avec 4 accords...

Ici nous allons donc composer des grilles d'accords dans un style "chanson", sans mélodie imposée. Quand on compose on s'influence pourtant souvent de la mélodie (et c'est très bien) mais ici le but de l'exercice est d'agrandir notre vocabulaire de cadences et d'accords, et si possible de comprendre un peu mieux le schmilblick.

J'essaierai d'expliquer les choses d'une façon un peu différente des autres pages, pour qu'un maximum de guitaristes accompagnateurs s'y retrouvent.

L'essence du morceau

Une chanson doit raconter une histoire. Cette histoire ou cette idée est souvent le fil conducteur qui aide à avoir une chanson cohérente : un rythme adapté à l'histoire, des accords qui la portent, une instrumentation, un mix particulier des instruments... Même pour les morceaux instrumentaux (sans chant) les compositeurs créent des histoires pour composer avec plus de cohérence ! C'est dire que le récit a de l'importance.

Et dans cette page on va surtout se soucier des accords : dès qu'il faudra choisir une tonalité, un enchainement d'accord, un enrichissement d'accord, on va donc préférer les couleurs qui nous aident à raconter notre histoire. C'est pour cette raison que connaitre beaucoup d'accords et de rythmiques est utile : pour nous aider à raconter des histoires différentes.

Cette histoire c'est l'essence même du morceau. Même si on va beaucoup parler de théorie dans cette page, il ne faut jamais l'oublier.

La base : la tonalité, les degrés, la structure

La tonalité

La plupart du temps, un morceau est soit dans une tonalité majeure, soit dans une tonalité mineure. Cela veut dire que l'accord principal du morceau, celui sur lequel on commence et on finit souvent le morceau (le "degré I") est majeur ou mineur.

Une tonalité majeure donne une couleur plutôt joyeuse, et une tonalité mineure plutôt mélancolique. Mais ça n'est pas le seul paramètre ! La rythmique et le tempo du morceau jouent un rôle essentiel sur le caractère joyeux/triste d'un morceau.

Les degrés

Dans une tonalité majeure comme mineure nous aurons à notre disposition 7 accords possibles (7 degrés), tous faisant partie de notre tonalité. On pourra donc enchainer ces accords dans des ordres divers jusqu'à obtenir un enchainement d'accord qui nous plaît. Avec ces 7 accords on ne prend pas trop de risques puisqu'ils font tous partie de la gamme.

Pour savoir quels sont ces 7 accords il faut connaitre l'harmonisation de la gamme majeure et si possible l'harmonisation de la gamme mineure. Ça tombe sacrément bien, les pages Harmonisation de Do mineur, Harmonisation de Do majeur et Harmonisation en tétrades parlent de tout ça en détail.

Voici donc deux tableaux : un qui récapitule les 7 accords de la tonalité de Do majeur, et l'autre de Do mineur.

Les accords dans Do majeur

Degré IIIIIIIVVVIVII
Accords CDmEmFGAm

Les accords dans Do mineur (mineur naturel, avec emprunt pour le G7)

Degré IIIbIIIIVVbVIbVII
Accords CmEbFmGm ou G7AbBb

Maintenant voici quelques exemples de grilles analysées et basées sur ces accords, avec des rythmiques variées. Pour les accords do Do mineur j'utilise les positions de La mineur (Am, B°, C, Dm, Em ou E, F G) avec un capo à la case 3.

CGF%
IVIV
CEmDmG
IIIIIIV
CAmGC
IVIVI

Eh oui, on n'utilise pas souvent le degré VII. En tonalité de Do mineur maintenant.

CmAbEbG
IbVIbIIIV
CmGFmBb
IVIVmbVII
CEbGmG7
IbIIIVmV7

La structure

La structure d'une chanson c'est le nombre de couplets, de refrains, la présence ou non "d'un pont".

La structure d'un morceau peut être fixée assez tard dans le processus de création, mais c'est bien d'avoir une idée claire pour chaque partie : une modulation sur le refrain ? D'autres accords ? Un accord tenu longtemps ? Il n'y a pas de règle, il faut juste que ça sonne bien et qu'on comprenne qu'on a changé de partie (couplet, refrain ou pont).

Une structure très courante en chanson est la suivante :

CCR CR CR (P) R R

C = Couplet     R = Refrain     P = Pont (pas systématique dans les chansons)

On commence par deux couplets (pour faire désirer le refrain), un refrain, puis on enchaine les couplet-refrains. Ensuite on passe au pont lorsqu'il y en a un, puis on finit sur plusieurs refrains.

Plus bas dans la page vous trouverez de nombreuses grilles avec les structures des morceaux indiquées.

Rajouter des accords

Pour embellir nos grilles on peut aller piocher dans les accords qui sortent de la gamme. Si on fait ça "au pif" le résultat sera très aléatoire (même si parfois très original et très beau) mais comme on aime quand même faire les choses en les comprenant pour pouvoir les réutiliser, on va le faire méthodiquement en utilisant 2 cadences courantes :

Les dominantes secondaires

Dans une tonalité donnée, majeure comme mineure, la cadence (= enchaînement d'accords) la plus résolutive est la cadence parfaite : V → I. Enchainer les degrés V puis I de la gamme nous fait par exemple comprendre que le morceau est fini : idéal pour appeler les applaudissements à la fin d'un morceau.

Mais ! On peut tout aussi bien prendre un accord qui n'est pas le degré I et le précéder de son degré V. Le degré V d'un accord X, c'est un accord de qualité 7 (ou majeur) dont la fondamentale est une quinte plus aigüe que la fondamentale de X.

Mouais... j'ai rien compris.

Prenons un exemple : Nous somme en Do majeur et nous cherchons le degré V de Dm, Dm étant le degré II de la gamme. Sa fondamentale sera une quinte plus aigüe que la note Ré : Mi Fa# Sol La ! Et c'est un accord 7, donc : A7.

A7 est une dominante secondaire : le degré V de Dm, le degré V du degré II donc (on dit "le 5 du 2"). Voici un schéma qui récapitule tout ça avec de très subtiles nuances de bleu.

Les dominantes secondaires
Les dominantes secondaires

Une fois que vous savez comment trouver ces accords, il faut savoir où les placer dans la grille. Une règle d'harmonie nous dit la chose suivante :

N'importe quel accord peut être précédé de son degré V

On va donc placer ces dominantes secondaires juste avant l'accord sur lequel ils sont supposés résoudre (oui, plutôt logique).

Grille initiale

C%DmG
IIIV

Grille améliorée

CA7DmG
IV/IIIIV

Grille initiale

C%FG
IIVV

Grille améliorée

CC7FG
IV/IVIVV

Grille initiale

C%EmG
IIIIV

Grille améliorée

CB7EmG
IV/IIIIIIV

Grille avec dominante secondaire

AmC7FE7
IV/bVIbVIV

Grille avec dominantes secondaires

CA7D7G
IV/V/VV/VV

Ce procédé est extrêmement utilisé et donne un résultat souvent très sympa, voilà pourquoi je vous propose de l'étudier. Maintenant que vous connaissez cette astuce, dès que vous voyez un accord 7 qui n'a rien à faire là vous pouvez vous dire "ça sent la dominante secondaire ça !".

La cadence plagale mineure

La cadence plagale c'est l'enchainement IV → I : moins résolutive que la cadence parfaite mais très belle quand même. Cet enchainement d'accords majeurs peut être modifié pour donner Fm → C. C'est une cadence plagale dont le degré IV est minorisé : on appelle ça une cadence plagale mineure.

C'est une cadence très belle, qui sonne assez "romantique". Préférez cette cadence à la cadence parfaite si vous voulez une fin de chanson émouvante.

La cadence plagale mineure est souvent précédée du degré IV majeur, ce qui donne F → Fm → C. Un des morceaux très connu pour cette cadence est Creep de Radiohead.

Creep (Radiohead)

GBCCm
IV/IIIIVIVm

Lorsque la grille reboucle on a bien la cadence IVm → I. On remarque aussi que le V du III ne résoud pas sur le III (on appelle ça une cadence évitée, mais chaque chose en son temps).

Voici encore d'autres grilles où on retrouve des dominantes secondaires et des cadences plagales mineures.

No surprises (Radiohead) - CAPO 1

EE - Am
II - IVm

That should be me (Justin Bieber, oui on l'aime) - CAPO 3

CEm7/BC7F - Fm
IIIIV/IVIV - IVm

Little heart attack - CAPO 1

CGDmG
CGDmG
FmC
IVIIV
IVIIV
IVmI

Le petit pain au chocolat (Joe Dassin) - CAPO 3

D%A%
A%D%
D7%G%
GmDAD7
GmDAD
IV
VI
V/IVIV
IVmIVV/IV
IVmIVI

Justin Bieber et Joe Dasssin pour illustrer des principes harmoniques, que demander de mieux ?

Ces cadences plagales mineures ou ces dominantes secondaires, c'est important de mémoriser les couleurs qu'elles amènent : c'est ça qui vous permettra de les "entendre à l'avance" pour faire vos compositions.

Et en guise d'exercice d'application, une grille simple enrichie avec ces cadences.

Grille initiale

CGF%
CDmG%
IVIV
IIIV

Grille enrichie de cadences 

CG, C7FFm
CDmD7G7
IV   V/IVIVIVm
IIIV/VV

Sachez qu'il existe plein d'autres cadences non diatoniques, c'est-à-dire qui sortent de la tonalité du morceau. À vous de les repiquer dans vos grilles préférées ! Vous en trouverez de nombreuses aux pages Entendre les cadences et Les cadences courantes en jazz.

Enrichir des accords

Enrichissements pop

Pour rendre notre grille plus subtile et colorée on peut également modifier la sonorité de nos accords en les enrichissant. Dans un style pop/rock/chanson, on ne mettra pas systématiquement de 7ème comme on peut le faire en jazz, mais plutôt des 9ème ou 11ème (= 2nde ou quarte). Ça donnera des accords de type "add9", "sus2", "sus4".

Il y a une page du site qui présente en détail cette logique d'enrichissement d'accords, c'est la page Les accords ouverts enrichis.

Ces enrichissements vous modifier le son de nos accords, il faut donc que ces nouvelles sonorités soient plus plaisantes à l'oreille que celles des accords non enrichis : sinon, on va évidemment garder l'accord non enrichi. Un accord enrichi ne sonne pas forcément mieux qu'un accord non enrichi : tout dépend du morceau et de vos goûts musicaux.

Ici je ne vais pas vous donner de nombreuses positions d'accords enrichis, puisqu'il y en a des centaines à la page citée précédemment, Les accords ouverts enrichis.

En revanche je vais vous montrer comment l'appliquer sur 2 grilles qui ont été jouées précédemment dans cette page. La version avec les accords enrichis est issue d'une phase de recherche, où pour chaque accord j'essaie de voir quel accord sonne le mieux (de tous les accords enrichis que je connais). Et quand on n'est pas habitué à faire ça, ça prend bien sûr beaucoup de temps.

Grille initiale

AmC7FE7

Grille avec accords enrichis (rythmique modifiée)

Am Asus2CΔ - C7E7

Asus2 (X02200)     (X32000)     (133210)     E7 (02013X)    

Grille initiale

CG - C7FFm
CDmD7G7

Grille enrichie

CG/B - C7/BbF/AFm6/C
CDm7D7G7

G/B (X2000X)     C7/Bb (X12010)     F/A (X0321X)     Fm6/C (X3313X)     G7 (3X3033)    

Mouvement de basse

Eh oui, comme vous l'avez remarqué dans les grilles avec accords enrichis j'ai fait quelques mouvements de basse : c'est très courant et efficace. Ça crée une mélodie dans les graves d'une certaine manière, et c'est un procédé utilisé dans beaucoup de musiques (basse continue en baroque, baixarias en samba).

Pour comprendre la notation de ces accords avec un slash "accord/basse" la page Notation des accords est faite pour vous !

Et maintenant, quelques exemples de chansons connues qui utilisent ce procédé :

Le sud (Nino Ferrer) - CAPO 4

C - Em/BAm - Am/GAm/F# - Am/FC - G(riff)

À jouer aux doigts :     Em/B (X2X000)     Am/G (3XX210)     Am/F# (2XX210)     Am/F ou FΔ (1XX210)    

Stairway to heaven (Led Zeppelin)

Am - Am/G#C/G - D/F#G - Am

Am (XX7555)     Am/G# (XX6557)     C/G (XX5558)     D/F# (XX4232)     (XX3210)    

Lucie (Pascal Obispo) - CAPO 3

Em - B/D#D - A/C#C - B7sus4,B7Am/C - B7(4-3)

Em (XX2000)    B/D# (XX1X02)    A/C# (XX4222X)    B7sus4 (X2220X)    B7 (X2120X)    Am/C (X32210)   B7(4-3) = "B7sus4,B7"

Ne vous contentez pas de lire ces conseils : prenez votre guitare et explorez tout ça, jouez les grilles ci-dessus, essayez de reconnaître ces procédés dans les morceaux que vous écoutez. Il y a un monde musical à découvrir dans chacune de ces astuces.

La finition

Peaufiner un morceau ou une grille d'accords est toujours difficile : pas évident de prendre du recul sur une musique qu'on a soi-même inventé. Il y a plusieurs moyens d'arriver à prendre ce recul essentiel, ce regard neuf. En voici quelques-uns :

Sachez aussi que personne ne vous dira jamais que votre chanson est géniale (ou très rarement). Ça fait partie des choses difficiles à gérer quand on est artiste d'ailleurs. Par contre, si vous publiez votre chanson et que les gens vous écoutent, partagent votre musique, l'achètent et vous demandent vos dates de concert, c'est probablement que la chanson plaît et c'est bon signe.

Des grilles analysées

Vous pensez qu'on a analysé et joué assez de grille ? Que nenni !

Big jet plane (Angus and Julia Stone) : Couplet et Refrain - CAPO 1

CAmEm%
bVIIVI%

Just the two of us (Bill Withers) - CAPO 1

C - B7Em - G7
bVI - VI - V/bVI

Goodnight moon (Shivaree)

AmGDmAm
CDmE%
IbVIIIVI
bIIIIVV
DmAmDmB7 - E
DmAmEAm
IVIIVV/V - V
IVIVI

Can't take my eyes off you (Diana Ross) - CAPO 1

AA7D
DmAB/A - Bm/AA
IIV/IVIV
IVmIIIM - III
J'espère que cette page vous aura fait progresser et vous aura aidé à comprendre un peu mieux la musique pour pouvoir faire vos compositions. N'hésitez pas à la partager et la faire connaitre autour de vous, ou à faire un don au site via la page Faire un don (cette page représente plusieurs jours de travail).

Haut de page

© 2009-2017
Creative Commons License
CGV
Dernière mise à jour : Vendredi 10 Février 2017