connexion

L'improvisation Jazz

Dans cette page, nous parlerons de plusieurs éléments qu'on retrouve dans le Jazz : le swing, l'accompagnement improvisé, les connaissances harmoniques à avoir. Vous trouverez tout en bas de cette page une liste de morceaux composés spécialement pour vous et sur lesquels vous pourrez travailler votre improvisation. Aussi, en complément de cette page vous pouvez visionner la vidéo Les bases du Jazz.

Voici le plan de cette page.

Le swing

Le phrasé, qu'on peut définir comme "la façon de jouer une phrase musicale" est assez typique en Jazz. Il est marqué par le swing, qui est une façon particulière d'interpréter le rythme.

Le swing, c'est quoi ?

Très souvent en Jazz, on joue "swing", c'est à dire qu'on retarde la deuxième croche de chaque groupe de 2 croches. Voici un extrait audio joué "swing" puis "non swing" (on dit "binaire").

Phrase jouée swing
Phrase jouée swing
Phrase jouée binaire
Phrase jouée binaire

Comme vous venez de l'observer, le swing se note comme ceci :

Notation du Swing
Notation du Swing

C'est une image que vous avez déjà vu à la page Le blues et que j'ai appelé "shuffle". Sachez que le shuffle et le swing c'est la même chose, si ce n'est que ces termes réfèrent à des styles de musiques différents (shuffle pour le blues, swing pour le jazz) et donc à des interprétations très légèrement différentes.

On peut aussi présenter le swing en disant que les croches se jouent comme un triolet dont on lie les deux premières croches (c'est d'ailleurs précisément le sens du symbole ci-dessus). Au lieu de faire durer un demi temps la première croche et un demi-temps la deuxième, on fait durer deux tiers de temps la première et un tiers de temps la deuxième. Cette façon de concevoir le swing est évidemment arbitraire. Par exemple, dans des tempi différents on ne swingera pas de la même manière. Pour un morçeau lent on retardera plus la deuxième croche que pour un morceau rapide. Par exemple, vers 200, les croches swinguées commence à beaucoup ressembler à des croches binaires. Illustration avec une phrase jouée à 60, à 120 puis à 200 bpm.

Phrase jouée à différents tempi
Phrase jouée à différents tempi

à 60 bpm

à 120 bpm

à 200 bpm

Comment swinguer ?

"Comment swinguer ?" c'est un peu la question à 10 mille euros. Voici quelques suggestions qui vous aideront sûrement.

Varier son swing pendant que l'on joue est un bon moyen de swinguer. Cela veut dire que vous n'aller pas retarder de la même manière la croche qui tombe sur le "et" du temps (la "deuxième croche") en fonction de votre envie. Pour illustrer ces propos, voici un exemple.

Phrase peu swinguée - Phrase très swinguée
Phrase peu swinguée - Phrase très swinguée

Travaillez longtemps ce procédé dans vos improvisations car il est très efficace.

Pour bien swinguer, je pense qu'il faut aussi savoir jouer "derrière" (on dit aussi "laid back"). Jouer derrière veut dire jouer volontairement un peu après le temps. Voici un extrait audio pour clarifier les choses.

Phrase sur le temps - Phrase laid back
Phrase sur le temps - Phrase laid back

Si vous utilisez ce procédé aussi franchement que dans l'extrait audio, veillez à revenir sur le temps un jour ou l'autre, car la tension amenée par le décalage rythmique demande à être résolue. C'est d'ailleurs ce que je fais à la fin de la phrase jouée laid back.

De manière générale, je vous conseille de jouer toujours un tout petit peu derrière sur un morceau swing pas trop rapide. On pourrait dire, avec de mots plus simples, jouer "détendu".

Phrase sur le temps - Phrase légerement laid back
Phrase sur le temps - Phrase légerement laid back

La différence de son n'est pas évidente, mais en tendant l'oreille on la perçoit. Sachez que jouer devant n'est pas souvent adapté en Jazz. C'est d'ailleurs ce qu'on reproche parfois aux débutants dans ce style.

Il existe d'autres éléments qui permettent d'améliorer le swing. Par exemple, il est important d'avoir un phrasé bien lié et non pas "piqué" pour swinguer. Nous les guitaristes avons souvent ce problème. On peut aussi remarquer qu'accentuer les notes sur les contre-temps marche mieux qu'avec les notes sur les temps. Ou encore que la stabilité de la section rythmique qui vous accompagne est importante pour que ça swingue.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c'est de recopier les musiciens qui d'après vous swinguent. Pensez aussi à demander aux musiciens que vous rencontrez leurs recettes magiques, ils auront certainement quelque chose d'intéressant à vous dire.

Le son

Le son des guitaristes de Jazz est souvent qualifié de "chaud", "doux" ou "rond". Quelque soit l'adjectif qu'on choisisse, voici quelques conseils qui pourront vous aider à avoir un son "Jazz".

La guitare

Pour avoir un son Jazz, le mieux est d'avoir une guitare Jazz, c'est à dire une guitare électrique avec une grosse caisse. On les appelle guitares "Hollow body", "Archtop" ou simplement "guitares jazz". En voici une.

Une guitare de Jazz
Une guitare de Jazz

Si vous voulez un son Jazz et que vous avez un peu d'argent, achetez-en une. Ces guitares ne sont pas très polyvalentes, mais pour faire du Jazz il n'y a rien de mieux !

Les cordes

En Jazz on aime bien les cordes très tendues, parce qu'elles peuvent être attaquées fort. Pour les bends, ça n'est pas pratique, mais comme on en fait très peu en Jazz, ça n'est pas un problème. Les cordes à filets plats sont assez prisées par les guitaristes de Jazz, car elles permettent d'avoir un son plus "chaud" dans les graves. Les cordes que vous connaissez sûrement, les cordes "standards" sont des cordes à filets ronds. Voici un aperçu de l'allure des cordes.

Corde à filet plat
Corde à filet plat
Corde à filet rond
Corde à filet rond

Ce que je vous conseille si vous voulez sonner Jazz, c'est d'essayer un jeu de cordes en filets plats (par exemple en tirants .011-.050). Comparez le son que vous avez avec ces cordes et des cordes filets ronds, et voyez quel son vous préférez.

Le médiator

Le médiator joue un rôle important dans la création du son. Choisissez de préférence un médiator assez dur. Les guitaristes de Jazz jouent parfois sur des médiators en corne, en bois. Par exemple, je joue avec des médiators en bois de Violette (marque Dugain).

Médiator
Médiator

Pour ne pas avoir un son trop claquant, je vous conseille d'avoir un médiator un peu biseauté. Pour varier votre son, vous pouvez jouer sur la matière du médiator, mais aussi sur son inclinaison et sur la position de votre main quand vous le prenez.

Recopiez les sons

Pour avoir une idée du son que vous aimeriez avoir, le meilleur moyen est d'écouter des guitaristes de Jazz et de vous forger une opinion. En voici quelques-uns que je vous conseille d'écouter : Wes Montgomery, Jimi Raney, Joe Pass, Georges Benson, Jim Hall, Wolfgang Multsphiel, John Scofield, Kurt Rosenwinkel, Jonathan Kreisberg.

L'harmonie

Dans le Jazz on aime bien les accords assez riches. Par exemple, les accords de base sont les accords à 4 sons. Les plus courants sont les accords 7, Δ (ou "Maj7"), m7 et Ø (ou m7b5). Pour jouer du Jazz, pas de secret : il faut apprendre ces accords. Vous pourrez trouver les principaux à la page Les accords de Jazz.

Très souvent, un accord sous-entend une gamme. Vous pourrez donc rajouter à l'accord des notes de la gamme en plus des notes qu'il contient à la base. On appelle cela les extensions. On peut rajouter beaucoup d'extensions à un même accord, par exemple un accord Gmaj7 qui sous-entend la gamme de Sol majeure pourra être joué avec une neuvième majeure et une treizième majeure en plus de ses 4 sons de base. Pour ce qui est de la onzième (la quarte), on ne la mettra pas souvent dans cet accord car elle dissone avec la tierce majeure.

Pour vous faire une idée des grilles d’accords qu'on rencontre dans les standards de Jazz qui sont les morceaux les plus connus en Jazz, vous pouvez aller à la page Analyse de morceaux : Jazz où des standards sont analysés. Je vous conseille aussi de vous procurer un Real Book : c'est un recueil de morceaux de Jazz connus, et si ce style de musique vous intéresse, un Real Book vous sera bien utile par la suite.

Quelle gamme sur quel accord ?

Dans un morceau de Jazz, il arrive souvent qu'on associe une gamme à chaque accord, ce qui fait au final beaucoup de gammes à savoir jouer pour un seul morceau. Associer une gamme à un accord est une approche certes un peu réductrice mais très pratique dans une premier temps.

Voici un tableau qui pourra vous aider pour le choix des gammes à jouer sur chaque accord, en fonction de la qualité de l'accord et de sa fonction.

Cadences assez simples

QualitéFonctionExemple de cadenceMode(s) possible(s)
Δ I Ionien / Lydien
m7 II Dm7 G7 CΔ Dorien
7 V (→ IM) G7 Mixolydien
7 V (→ Im) G7 Cm Mixolydien b9 b13
Ø II G7 CΔ Locrien / Locrien #2

Cadences plus riches

QualitéFonctionExemple de cadenceMode(s) possible(s)
7#9 V G7#9 Altéré
7b9 V G7b9 Diminué inversé (½ t - 1 t)
7 bII Db7 Lydien b7
Δ bII DbΔ Lydien
m7 VI Am7 Dm7 G7 CΔ Eolien
m6 I Dm6 Dorien
I DmΔ Mineur mélodique
° VII → I B° Cm (G7b9 Cm) G min. harmo. (ici)
° bII → I Db° Cm Diminué (1 t - ½ t)
7sus4 I C7sus4 Mixolydien
Évidemment, la tonique de chaque mode correspond à la fondamentale de l'accord correspondant. Par exemple, sur C7sus4 ou jouera C mixolydien.

L'accompagnement

En Jazz il a plein de façon différentes d'accompagner. On peut citer par exemple l’accompagnement en Jazz manouche qui est souvent une pompe, c'est à dire un accompagnement à la fois harmonique et rythmique (en accompagnant avec une pompe, on joue tous les temps).
Nous nous intéresserons ici à ce qu'on appelle le "comping" qui est un accompagnement très utilisé en Jazz.

Rythmiquement

Le comping est un accompagnement improvisé très libre rythmiquement. Il consiste à jouer par-ci par-là des accords pour soutenir le soliste. Voici un exemple de comping, avec pour l'instant un seul accord.

Comping sur un Dm7
Comping sur un Dm7

Ce qui est important dans les rythmes de votre accompagnement, c'est d'abord que ça swingue. Ensuite, veillez en permanence à ce que les rythmes que vous jouez fonctionnent avec les rythmes que jouent le batteur et le soliste. Si le soliste joue plein de notes, vous allez peut-être jouer moins d'accords dans le but de simplement le soutenir. Si au contraire il fait une grande respiration, vous pourrez jouer des rythmes chargés et plus complexes. D'une certaine manière vous répondrez au soliste.

Harmoniquement

Si le soliste fait un solo sur l'accord Dm7 par exemple, il faudra que vous trouviez une position d'accord intéressante.

Oui mais d'accord mais comment faire ?

La première chose à savoir, c'est que si vous jouez avec un bassiste vous ne jouerez pas systématiquement la fondamentale comme note la plus grave de votre accord. Ça risque de sonner un peu trop lourd. Ensuite il vous faudra connaître au préalable quelques positions de Dm7 de base, pour pouvoir choisir entre ces positions laquelle vous avez envie de jouer. On parle souvent de "voicings" d'accords plutôt que de "positions". Voici quelques voicings pour vous éclairer.

Voicings en drop 2 de Dm7
Voicings en drop 2 de Dm7

Connaissant ces voicings, voici donc un comping que vous pourrez faire sur Dm7.

Comping en Dm7 avec des voicings en drop 2
Comping en Dm7 avec des voicings en drop 2

Entraînez-vous pendant des heures sur ces voicings. Vous apprendrez à maîtriser ces positions mais aussi à créer des lignes mélodiques intéressantes avec les notes les plus aiguës des accords (on appelle cela le "voice leading").

Autre comping sur Dm7
Autre comping sur Dm7

La mélodie décrite par les notes les plus aigües des accords, c'est ce que vous devez vous chanter quand vous accompagner (et oui, en plus d'écouter les autres musiciens et de respecter l'harmonie, pfiou !).

Pour pouvoir jouer sur les qualités d'accords les plus répandues, voici un document pdf qui vous sera bien utile. Il référence les positions d'accords drop 2 pour les qualités d'accords Maj7, 7, m7 et m7b5.

Position des accords Drop 2
Fichier qui présente les 4 positions drop 2 des 4 qualités d'accords courantes en jazz

Le travail qu'il faut maintenant faire, c'est trouver des enchaînements intéressants sur les cadences courantes, par exemple les II V I. En voici quelques-uns.

Voicings en drop 2 sur des II V I Majeurs et mineurs
Voicings en drop 2 sur des II V I Majeurs et mineurs

Maîtriser ces enchaînements demande des semaines de travail (que dis-je, des mois!), donc allez-y doucement. Si vous voulez aller encore plus loin, voici une dernière piste de travail.

Pour chaque voicing drop 2 vous pouvez modifier des notes de l'accord pour le faire sonner différemment. Par contre, il faut être assez prudent : les notes rajoutées doivent faire partie du mode sous-entendu par l'accord. Elle pourront altérer la couleur de base de l'accord (tierce et septième), mais si c'est le cas ce doit être un choix de votre part. Voici un exemple d'accord qu'on modifie.

Pleins de voicings de Dm7
Pleins de voicings de Dm7

etc... à vous d'essayer toutes les positions possibles et de retenir celles que vous aimez.

Voici un résumé des choses importantes à savoir pour bien accompagner.

Le travail de l'accompagnement, c'est le travail d'une vie. Si accompagner en Jazz vous intéresse, travaillez les points cités ci-dessus de façon organisée et rigoureuse. C'est ainsi que vous obtiendrez du résultat rapidement. Dans les morceaux que vous trouverez en bas de page, vous pourrez repiquer mes idées d'accompagnement.

Comment improviser ?

Au delà de l'aspect stylistique (le swing, la walking bass, ...) le principe d'improvisation en Jazz est le même que dans n'importe quel style de musique.

On a une suite d'accord à respecter, une "grille harmonique". Chaque accord impose quelques notes qu'on ne pourra pas modifier, et pour les autres notes qui ne sont pas jouées, on est libre de les choisir. C'est ce qu'on appelle le "choix du mode" (sur Cmaj7 par exemple on peut jouer C majeur ou C lydien).

Dans le principe c'est assez simple. Dans la pratique c'est moins rigolo, parce s'il y a beaucoup d'accords, il faut connaître beaucoup de gammes...

Le reste, c'est de la musique. Autrement dit, pour faire de belles mélodies, des mélodies "puissantes", des mélodies "qui font pleurer", des mélodies "qui envoient" ou "qui en jettent grave !" il faut se fier à son oreille.

C'est pour ça que j'ai décidé de vous faire part d'une improvisation que j'ai analysée. Ce que je vous conseille, c'est de bien analyser ce que je fais quand ça vous plaît (par exemple si la phrase de la mesure 5 vous plaît, essayez de comprendre pourquoi et repiquez mon idée pour pouvoir la réutiliser à votre façon).
Sachez aussi que vous trouverez des exemples de phrases Jazz à la page Le Jazz : les II V I et des analyses de standards à la page Analyse de morceaux : Jazz.

Analyse d'une improvisation

Voici le solo que j'ai fait sur la composition "Le blues de Charlie".

Solo analysé sur Le Blues de Charlie
Solo analysé sur Le Blues de Charlie

Cette analyse n'est qu'un exemple d'analyse. En fonction de ce que vous recherchez, vous analyserez ce relevé différement. N'hésitez pas à relever mes solos sur les morceaux plus bas, ou sur n'importe quel morceau que vous entendez et dont le solo vous plait.

Jouer du Jazz

Voici des morceaux de Jazz que j'ai composé. J'ai pris des grilles de standards connus et j'y ai rajouté une mélodie. Les standards qui ont inspiré ces morceaux sont Satin Doll (D. Ellington), Blues for Alice (C. Parker) et Recordame (J. Henderson). Pour chaque morceau, vous pouvez télécharger le backtrack, l'original pour repiquer le solo et l'analyser, la partition en PDF, la tablature en PDF et le fichier au format Guitar Pro. Bref, vous avez de quoi vous amuser.

Nom du morceauExtrait audioGP - orig. - pb - tab - partRemarques
Satin Duke telecharger  telecharger  telecharger  telecharger  telecharger Swing assez facile
Le blues de Charlie telecharger  telecharger  telecharger  telecharger  telecharger Swing plus difficile
Raccorde-moi telecharger  telecharger  telecharger  telecharger  telecharger Morceau latin

Si vous souhaitez aller plus loin, il existe de très nombreuses vidéos sur ce site. Par exemple Les bases du jazz qui est gratuite, mais aussi une quantité d'autres qui sont accessibles via la page Tous les cours vidéos. Et également, une playlist Youtube est consacrée exclusivement aux Backing Tracks de Jazz !

Haut de page

© 2009-2017
Creative Commons License
CGV
Dernière mise à jour : Vendredi 10 Février 2017