connexion

Accompagnement jazz / Comping (niveau avancé)

facebook twitter google plus mail imprimer

Dans cette page nous allons aborder un sujet bien sympa et dont je ne parle nulle part ailleurs dans le site : accompagner en jazz avec des accords enrichis (et sans fondamentale) joués sur les 4 cordes du milieu (La-Ré-Sol-Si).

Nous allons aborder les choses petit à petit et je vous donnerai souvent des conseils concernant la méthode ou les pistes de travail éventuelles pour bien progresser. Cela dit, c'est quand même une page destinée aux guitaristes qui ont déjà de l'expérience dans ce style et qui savent accompagner sur un standard avec des accords un peu enrichis.

Voici le plan de la page :

Connaitre la logique des enrichissements d'accords en jazz

Dans le jazz, les accords qu'on utilise pour accompagner sont systématiquement enrichis : on leur rajoute des notes pour les embellir et leur donner une sonorité plus fine.

Sans passer trop de temps sur ce sujet (vous devriez déjà vous y connaitre un peu si vous lisez cette page, sinon allez vous faire la main et l'oreille avec les accords de la page Les accords de Jazz) il faut savoir qu'on hiérarchise l'importance des notes au sein d'un accord. La fondamentale est essentielle, elle donne le nom à l'accord. La tierce et la septième, qui peuvent être majeures ou mineures, donnent la couleur principale de l'accord. La quinte très peu, sauf lorsqu'elle n'est pas juste (augmentée ou diminuée donc). Et en plus de ces 3 notes de base (4 si on compte la quinte) on peut rajouter plein d'autres notes qu'on appellera enrichissements (9ème, 11ème, 13ème).

Voici un accord de E7 enrichi joué sur les quatre cordes du milieu de la guitare (on peut faire sonner la fondamentale avant pour simuler un bassiste : corde de mi grave).

E9 13 : structure courante
E9 13 : structure courante

Pour cet accord les notes clés sont en bas et les enrichissements en haut, mais les enrichissements peuvent être "mélangés" avec les 3ce et 7ème, voire mis en-dessous. La couleur qui en résulte est forcément un peu différente, et du coup moins facile à catégoriser. C'est le cas de l'accord qui suit, qui pourra être chiffré différement en fonction des musiciens qui l'écrivent (E9#11 ou encore F# 9b13/E).

E9 #11 : structure moins courante
E9 #11 : structure moins courante

La théorie de notation des accords n'est pas une science exacte : la notation d'un accord est considérée comme bonne si le musicien arrive à peu près à entendre le son que va faire l'accord simplement en lisant son appellation. Il y a donc un certain de nombre de codes de notation à apprendre pour que les musiciens puissent dialoguer entre eux en faisant référence à des couleurs d'accords précises.

Pour comprendre en détail cette logique, allez de préférence vers des ouvrages dont les auteurs sont connus pour être compétents (vous en trouverez à la page Livres et références) car on trouve beaucoup d'information imprécise ou inexacte à ce sujet sur internet. Et les pages Notation des accords ou Construire des accords vous intéresserons probablement.

Un dernier point pour bien appréhender le sons des accords qu'on va jouer : d'un point de vue harmonique le son d'un accord joué isolément dépend principalement de 2 choses :

- Le rôle (l'intervalle) de chaque note par rapport à la fondamentale de l'accord (3M, #11, b13...)
- Les intervalles que chaque note de l'accord créent avec chacune des autres notes (pfiou !)

Si c'est un peu flou pas de panique, vous comprendrez mieux tout ça lorsqu'on jouera des accords.

Créer quelques accords

Créons des accords de Am7.

Pour trouver des accords il y a mille façons de procéder. Ce qui est important c'est d'avoir une méthode, une logique, et de faire en sorte que les accords qu'on trouvera par la suite pourront être retenus et réutilisés dans d'autre contextes (il faudra donc en garder un nombre limité).

Une méthode qu'on peut avoir est de trouver les endroits où se trouvent nos notes importantes (3m et 7m pour un accord m7). Et pour simplifier on les choisira sur les 2 cordes graves des 4 cordes du milieu (donc les cordes de La et Ré).

Am7 : tierce et septième
Am7 : tierce et septième

Très bien, on sait jouer un accord de Am7 (à condition qu'un bassiste joue un La comme dans le fichier son).

Maintenant rajoutons des notes. Pour cette qualité d'accord on pourra piocher des notes dans le mode dorien, c'est un mode qui marche très bien sur les accors m7. Dit autrement, on pourra rajouter à notre accord 9M, 11j et 13M (et 5j et Fondamentale évidemment). Vous pouvez vérifier que toutes ces notes mises bout à bout forment bien le mode de La dorien : La si do ré mi fa# sol (F 9M 3m 11j 5j 13M 7m).

Faisons les choses par étape. Pour notre première position de 3ce-7ème, on peut rajouter une note sur la corde de Sol. Un La, un Si ou un Do (F, 9M ou 3m) devraient être facile techniquement parlant (et oui, on adapte notre accord à la longueur de nos doigts quand même!).

La plus colorée de ces notes serait clairement la 9M. Ça nous fait un Am9 pour l'instant (Am7 avec une 9M se chiffre Am9 -> voir la page Notation des accords).

Am9
Am9

Gardons-la et ajoutons une dernière note sur la corde de Si. On peut jouer un Ré (11j), un Mi (5j) ou plus difficilement un Fa# (6M). Avec la quinte dans les aigüe on obtient un accord Am9 "un peu enrichi et stable", et avec les 2 autres des accords plus enrichis et un peu moins stable. "Ouvert" pour le Am9 11, et un peu instable et plus dissonant pour le Am9 13.

3 positions de Am7 enrichis
3 positions de Am7 enrichis

Vous avez suivi ? Si oui il ne reste reste presque plus rien à apprendre. Les seuls prérequis sont la connaissance des notes qu'on peut rajouter à notre accord de base (Am7) et comment les trouver sur le manche.

Pour continuer ce travail et trouver d'autres accords, il suffit juste de faire la même chose ailleurs sur le manche et pour d'autres qualités d'accords. Comme il en existe une quantité faramineuse, toute la difficulté réside dans l'organisation de son travail : on a vite fait de crouler sous la quantité d'accords jouables.

Dans cette page je vous aide à faire les choses petit à petit, mais à terme vous devrez développer vous-même cette capacité à vous créer une méthode efficace et une somme de travail raisonnable pour ne pas vous décourager.

Appliquer ça sur un accompagnement modal

On va appliquer ça sur un accompagnement en La dorien. Pour le faire efficacement, on va se contenter de quelques positions d'accords seulement.

On peut garder en mémoire les 3 positions qu'on vient de trouver (Am9, Am9 11 et Am9 13) et 2 autres assez sympa et faciles à jouer :

D'autres positions de Am7 enrichis
D'autres positions de Am7 enrichis

Maintenant qu'on a ces 5 positions d'accords en tête, on peut accompagner avec. Ne pas se tromper de position d'accords c'est important, mais ce qui l'est encore plus c'est de jouer bien dans le swing (ou dans le groove ici). Contentez-vous donc de peu de variations d'accords au début mais en vous fondant bien dans le groove du playback.

Cool. Ça fait bien bouger la tête tout ça. Pour vous entrainer c'est avec ce playback.

Si vous voulez aller un peu plus loin, vous pouvez essayer de trouver une position d'accord sympa pour chaque note du mode de La dorien sur la corde de Si. Voici des exemples de positions d'accords "Am dorien" que j'aime bien. Pas toujours très facile à jouer (j'ai fait exprès de ne pas remettre tous les accords vus précédemment, pour enrichir votre vocabulaire).

Plein de positions de Am7 enrichi
Plein de positions de Am7 enrichi

Appliquer ça sur une cadence simple

Maintenant appliquons ça à des cadences courantes en jazz. Parce que des morceaux avec un seul accord il n'y en a malheureusement pas tant que ça.

La cadence qu'on va choisir est le II V I, puisque c'est une cadence ultra courante en jazz. Vous la connaissez sans doute déjà, j'en parle à la page Livres et références ou dans les vidéos Les II V I majeurs et mineurs et Les II V I majeurs et mineurs (avancé).

Prenons Dm7 G7 Cmaj7, un II V I en Do majeur. On va chercher à construire des accords qui sonnent bien en veuillant bien sûr à ce que leur enchainement soit le plus beau possible (chose dont on ne souciait pas dans la partie précédente).

Pour enrichir ces accords, voici les modes qu'on peut utiliser sans trop de risque :

DegréIIVI
AccordDm7G7
Nom du modeRé DorienSol mixo / altéré / diminué inverséDo majeur / lydien

Maintenant, musique !

II V I (accords enrichis)
II V I (accords enrichis)

Autre possibilité :

II V I (autres accords enrichis)
II V I (autres accords enrichis)

Cool non ?

Les compétences à avoir pour bien arriver à trouver ces accords sont similaires à celle de la partie précédente, si ce n'est que là on prête aussi attention à la beauté des enchainements des accords (et pas uniquement à chaque accord pris isolément). Soyez donc attentif à la beauté des enchainements d'accords. Au début vous n'en aurez peut-être aucune idée et c'est normal, ne vous faites pas de soucis.

Bien. Maintenant ce qu'il vous reste à faire, c'est jouer plein de positions d'accords, de les analyser et de retenir celles que vous préférez. En voici donc quelques-unes.

II V I (accords enrichis) : plein de positions
II V I (accords enrichis) : plein de positions

Pour vous entrainez avec ces positions d'accords, c'est sur ce backing track :

Appliquer ça sur un standard simple : Take the A train

La finalité de cette exercice de création d'accords est de pouvoir accompagner sur un standard. On va donc prendre un standard simple, "Take the A train" par exemple, et accompagner avec ces accords. Ce standard est analysé à la page Les II V I majeurs et mineurs (avancé) : cette analyse nous sera indispensable pour savoir comment enrichir nos accords.

Jouons maintenant. Je fais exprès de passer au niveau supérieur rapidement, pour que les plus avides de positions d'accords bien sympa (qui a dit "compliqué ?") puissent s'y retrouver.

Take the A train : exemple d'accompagnement
Take the A train : exemple d'accompagnement

Et pour vous exercer c'est avec ce playback :

J'espère que cette page vous aura permi de découvrir de nouveaux accords à la guitare, ou au moins une méthode pour en découvrir de nouveau. A vous de modifier ces accords, de "triturer" le rythme pour swinguer encore plus, de créer la surprise et la beauté avec vos accords.
facebook twitter google plus mail imprimer

Haut de page

© 2009-2017
Creative Commons License
CGV
Dernière mise à jour : Vendredi 1er Sept. 2017