connexion

Harmonisation de la gamme de Do mineur

Un morceau dans une tonalité mineure est souvent plus difficile à analyser qu'un morceau majeur. La principale raison est qu'on emprunte souvent des accords à différentes gammes mineures au sein d'un même morceau mineur. C'est que nous allons voir dans cette page. En voici la structure.

Harmonisation des 3 gammes mineures principales

Dans un morceau en Do mineur, on retrouvera souvent des accords qui font partie des gammes de Do mineure naturelle, Do mineure harmonique ou Do mineure mélodique (si vous ne connaissez pas ces gammes, rendez-vous à la page Gammes de référence). Ici, nous allons harmoniser ces 3 gammes pour savoir quels accords elles contiennent.

La gamme mineure naturelle (mode éolien)

Cette gamme n'est pas vraiment une gamme, c'est un mode (le VIème mode de la gamme majeure). Si on la considère souvent comme une gamme c'est parce qu'elle est extrêmement utilisée.

Dire que cette gamme est le VIème mode de la gamme majeure, c'est dire que les notes de la gamme de Do mineur naturelle sont les même que les notes de la gamme de Mi bémol majeure. Le travail sera donc facile pour vous si vous savez déjà harmoniser la gamme majeure. Voici les accords présents dans la gamme de Do mineure naturelle.

Degré IIIbIIIIVVbVIbVII
Triades CmDdim EbFmGmAbBb
Tétrades Cm7EbΔFm7Gm7AbΔBb7

La gamme mineure harmonique

Vous connaissez bien cette gamme, c'est celle qui sonne un peu "orientale" (plus d'infos à la page Gammes de référence). Entre cette gamme et la gamme mineure naturelle, une seule note diffère : la septième (on l'appelle "la sensible"). Pour notre gamme de Do mineure harmonique, c'est le si.

Degré IIIbIIIIVVbVIVII
Triades CmDdimEb+FmGAbBdim
Tétrades CmΔEb+ΔFm7G7AbΔB°7

La gamme mineure mélodique

Cette gamme, c'est celle qui sonne un peu "moderne"(plus d'infos à la page Gammes de référence). Elle a une seule note de différence avec la gamme mineure harmonique (la sixte). Elle a aussi une seule note de différence avec la gamme majeure (la tierce).

Degré IIIbIIIIVVVIVII
Triades CmDmEb+FGAdimBdim
Tétrades CmΔDm7Eb+ΔF7G7

Grilles diatoniques

Voici des exemples de grilles diatoniques, c'est à dire qui contiennent des accords qui font tous partie d'une seule gamme mineure.

Grilles en Do mineur naturel

CmFmBbCm
CmBbAbBb

Afficher la grille en degrés

IIVbVIII
IbVIIbVIbVII


Grilles en Do mineur harmonique

CmFmGG
CmFmAbG
CmGFmCm

Afficher la grille en degrés

IIVVV
IIVbVIV
IVIVI


Grilles en Do mineur mélodique

CmFGG
CmGFCm

Afficher la grille en degrés

IIVVV
IVIVI

Grilles non diatoniques

Grilles non diatoniques uniquement mineures

Les grilles non diatoniques suivantes contiennent des accords issus des 3 gammes mineures analysées précédemment. Sachez que la plupart du temps, on analyse le morceau en le considérant dans la gamme mineure naturelle, et on analyse les accords qui sortent de cette gamme comme des emprunts aux autres gammes.

CmFFmCm
CmBbAbG
CmAbFmG
CmAbFCm

Afficher la grille en degrés

IIVMIVmV
IbVIIbVIV
IbVIIVV
IbVIIVMI

Vous avez peut-être remarqué qu'on rajoute parfois la qualité de l'accord à côté du degré. C'est un bon moyen de faire comprendre la suite d'accords quand elle n'est pas diatonique. Quand on a affaire à un degré dont la fondamentale n'est pas dans la gamme de départ (comme une degré bVII en majeur) ou précise sa qualité (bVII M). Il n'y a pas vraiment de règle à ce type de notation. Par exemple, vous avez sans doute noté que quand j'écris V cela sous-entend le degré V majeur. Je préfère le noter comme cela car il est bien plus fréquent que le mineur (Vm). Dans l'idéal, mettez toujours la grille avec les accords.

Ce sont souvent les même accords qui sont empruntés à une gamme ou à une autre. Par exemple, le degré IV joué majeur (première grille ci-dessus) est un emprunt à la gamme mineure mélodique qui revient souvent : habituez-vous à repérer ces emprunts et surtout, retenez ceux qui vous plaisent.

Grilles diatoniques mineures et majeures

C'est un peut triste de faire un morceau qui est tout le temps dans une gamme mineure. Souvent dans un morceau mineur, on choisi de faire un passage (refrain ou pont) dans la tonalité majeure relative. La tonalité majeure relative d'une tonalité mineure est située un ton est demi plus haut. C'est la tonalité dont l'accord de degré I est le degré bIII de la gamme mineure. Dit un peu plus simplement, c'est la gamme majeure qui contient les même accords que la gamme mineure naturelle de départ.

Voici un exemple pour une chanson.
CmFmGCm
CmFmGCm
AbBbCmCm
AbBbCmBb
EbFmBbEb
EbFmBbEb
CmFmGCm
CmFmGCm

A partie de la 5ème ligne, on passe en Mi bémol majeur, la gamme majeure relative de Do mineur. A la ligne 7, on revient en Do mineur.

Mais, pourquoi on dit qu'on change de gamme si on ne change pas d'accords ?

C'est une bonne question. Fiez-vous à votre oreille pour bien comprendre : au moment précis où le pont commence, on entend clairement que l'atmosphère change, qu'une couleur qu'on appelle "majeure" détonne par rapport au reste du morceau qui a une couleur plutôt "mineure". Dis de façon un peu plus analytique, l'accord Eb est placé sur le début d'un cycle de quatres mesures, ce qui lui donne beaucoup de stabilité (qui est d'ailleurs accentuée par son degré V joué juste avant, le Bb).

Ce procédé (passer d'une gamme mineure à sa gamme relative majeure) peut s'analyser comme une modulation seulement si le passage dans la tonalité majeure relative est suffisamment long (n'oublions pas que l'accord Eb est dans la gamme de C mineure naturelle, et qu'il peut être utilisé simplement comme un degré bIII).

Ca y est ? On a fait le tour de toutes les possibilités ?

Non, évidemment. Les possibilités sont innombrables. Par exemple, un morceau peut moduler dans une tonalité autre que la relative majeure. Dans les exemples de grilles qui suivent vous pourrez analyser les changement de tonalité quand il y en a.

Analyser des accords d'une grille en écrivant leur degrés et en cherchant d'où viennent ces accords est très pratique. Prenez l'habitude d'analyser un morceau quand il vous plait, vous pourrez réutiliser les changements d'accords de cette chanson dans une composition (par exemple).

Analyse de grilles connues

Voici quelques morceaux connus analysés. Tous ces morceaux sont mineurs. Utilisez ces analyses pour mieux assimiler ce qui a appris vu dans cette page.

Beds are burning (Midnight Oil)

EmCGG
EmCDD

Afficher la grille en degrés

IbVIbIIIbIII
IbVIbVIIbVII

This is life (Amy McDonald)

C#mAEG#m

Afficher la grille en degrés

IbVIbIIIVm

Californication (Red Hot Chili Peppers)

AmFAmF
C - GF - Dm

Afficher la grille en degrés

IbVIIbVI
bIII - bVIIbVI - IV

Hump de Bump - Refrain (Red Hot Chili Peppers)

DmBbA - GBb - C

Afficher la grille en degrés

IbVIV - IVbVI - bVII

The girl and the ghost (K.T Tunstall)

BbmGbBbmGb - Fm
BbmGbFmAb
BbBbEbGb - Fm

Afficher la grille en degrés

IbVIIbVI - Vm
IbVIVmbVII
I (Bb Maj)IIVbVI - Vm

La carioca (version dans "La cité de la peur")

EbmBb7AbmBb7
EbmBb7AbmEb
EbAbBb7Eb
EbAbBb7Eb

Afficher la grille en degrés

IV7IVV7
IV7IVIM
I (Eb Maj)IVV7I
IIVV7I

40' (Franz Ferdinand)

CmCm - FCmCm - F
GG
Cm - GmCm - GmCm - GmCm - Gm
Cm - GmCm - GmFF

Afficher la grille en degrés

II - IVMII - IVM
VV
I - VmI - VmI - VmI - Vm
I - VmI - VmIVMIVM

Qui de nous deux (M)

CmGmFC

Afficher la grille en degrés

IVmIVMIM

This love (Maroon 5)

GCmFmG
GCmFmG
Cm - FmBb - EbCm - FmBb - Eb
Cm - FmBb - EbCm - F7Ab - G

Afficher la grille en degrés

VIIVV
VIIVV
I - IVbVII - bIIII - IVbVII - bIII
I - IVbVII - bIIII - IV7bVI - V

Parallele Universe (Red Hot Chili Peppers)

CmGmBbBb
GmEbGsus4G
CmAb - EbGG
CmAb - EbGG

Afficher la grille en degrés

IVmbVIIbVII
VmbIIIVsus4V
IbVI - bIIIVV
IbVI - bIIIVV

Breakfast in America (Supertramp)

CmBbAbAb - Bb
CmBbAbAb
GGCmCm
GGFmBb
FmBbBb

Afficher la grille en degrés

IbVIIbVIbVI - bVII
IbVIIbVIbVI
VVII
VVIVbVII
IVbVIIbVII

Haut de page

© 2009-2017
Creative Commons License
CGV
Dernière mise à jour : Samedi 3 Juin 2017